#FinTech : Portrait de Michael Goldman, PDG de MyMajorCompany et Tipeee - Maddyness


#FinTech : Portrait de Michael Goldman, PDG de MyMajorCompany et Tipeee - Maddyness

Artistes interprètes, start-ups, monuments : des projets hétéroclites

La plateforme a commercialisé près de 70 références et écoulé 3 millions de disques depuis ses débuts. Le label MyMajorCompany (Aller sur la page web portrait-tech de MyMajorCompany) est à l'origine du succès d'artistes telles Judith et Joyce Jonathan. 90 000€ ont été promis par les adhérents pour les projets de rénovation de monuments nationaux comme le Mont Saint-Michel. Il y a 4 ans, MMC a ouvert sa plateforme de financement collaboratif aux porteurs de projets de tous horizons. En signant des partenariats en 2010 avec des poids lourds de l’édition, MyMajorCompany a intégré les domaines de la BD et du livre.

La communauté de MyMajorCompany est généralement citadine. Depuis le lancement de la plateforme, une centaine de milliers de passionnés de musique ont aidé plus de cinq mille artistes. Pour les membres de MyMajorCompany, l'aventure en groupe est ce qui rend le projet si stimulant.

Le crowdfunding par MyMajorCompany

Les internautes ayant aidé au financement recevront une contrepartie de la part des porteurs de projets lorsque leurs projets se concrétisent. Dans le monde entier, des millions de projets ont pu voir le jour grâce à des sites participatifs. Sur MyMajorCompany, des groupes de musique proposent leur projet aux membres de la communauté.

C'est la plateforme qui a découvert Grégoire, et son succès a permis à MyMajorCompany de devenir célèbre. Sevan Barsikian, un des fondateurs de MyMajorCompany, a détecté le talent de l'artiste et lui a montré la plateforme, lui proposant de créer un compte. Le premier album de Grégoire paraît en 2008, propulsé jusqu'au sommet par un titre que tout le monde chante.

MyMajorCompany fût lancée par des passionnés de musique

Trois experts de la création musicale s'associent chez Bertelsmann Music Group. L’objectif de MyMajorCompany est d’exploiter le poids des internautes pour que les créateurs puissent financer leurs projets. Les trois hommes fondent Bamago en 2004, un label indépendant qui produira notamment quelques titres de Yannick Noah. MyMajorCompany est à la base dédié à la musique, mais a été dans les années qui ont suivi diversifié vers différents domaines.

La société Wistiki appartient aux succès du site MyMajorCompany. Le programme emblématique "Taratata" a bénéficié de la générosité des contributeurs de la plateforme de financement collaboratif. Le développement et la vente de petits objets high-tech, reliés à une appli, est le domaine d'expertise de Wistiki. La finalité du "wistiki" peut notamment être de remettre la main sur un trousseau de clés égaré. Suite à la vente d'une multitude de "wistikis", trois nouveaux objets conçus par Philippe Starck sont mis sur le marché par Wistiki, avec le soutien de MyMajorCompany.